Archives de janvier 2012

Action STOP ACTA – Anonymous@Lille

Soutient à l’action STOP ACTA de Lille. Un Groupe Facebook est ouvert.

Poster un commentaire

Assemblée générale du 27 janvier 2012

1. Informations du mouvement

  • Théâtre de l’opprimé : proposition d’un rendez-vous mardi au Café citoyen pour établir un calendrier. Les comédiens ne sont pas contre le projet pour la création d’un spectacle fin mai. Peut-être une enveloppe par des associations pour le financement.
  • Le Village (groupement d’association pour les arts de rues) du 9 au 14 avril : artivisme auquel les Indignés pourraient participer.
  • Clément Wittmann, profitant des élections présidentielles pour parler de la décroissance, sera dans la région du 5 au 11 mars. Le collectif des objecteurs de croissance de Lille recherche une salle.
  • Suite de la préparation des Assises citoyennes sur la dette publique : prochaine réunion plénière le 2 février
  • Grève de l’Education Nationale du mardi 31 janvier manifestation à 14h30 porte de Paris
  • Mardi dernier, action des Chômeurs et précaires lors des vœux du président de la CAF au club de la presse
  • Prochaine réunion des Déboulonneurs au Café citoyen (2è etage) mercredi 1er février à 19h
  • Anonymous a publié sur le Net 22 régles à savoir pour faire des manifestations.

2. Débat sur les actions

L’AG de cette semaine s’est essentiellement centrée sur les actions à mener. Le risque de dispersion si on fait trop d’action a été soulevé. D’un autre coté il faut éviter d’organiser des actions trop à l’avance pour ne pas démotiver les participants avec trop de bla bla. On doit également aller vers les assocations qui organisent déja des actions, comme les débouloneurs, et apprendre de leur expérience.

Pour garder une trace de chaque action, nous devons réaliser des images (photos, vidéo), pour les diffuser sur internet. Penser à ses contacts personnels dans différents métiers : journalistes, monteurs, réalisateurs.

Un cahier de doléances et un recueil d’adresse méls doivent être systématiquement  présent lors de chaque action.

L’organisation d’AG avec un grand nombre de personnes reste compliquée. Il est proposé de planter des graines un partout dans la région (via l’organisation d’AP dans les quartiers) afin qu’il puisse se créer des mouvements des indignés dans chaque quartiers/villes. Néanmoins, il est important de rester coordonner et que chaque groupe puisse participer aux AP et actions organisés par un groupe ou une association de la région afin d’être nombreux et donc d’avoir une bonne visibilité.

Pour chaque action, annoncer le matériel qu’il faut apporter

Il a été également soulevé de la stratégie à tenir face à la police lors des actions.

3. Actions à venir

  • Faire des rassemblements le dimanche pour toucher plus de gens
  • Virée à la mer du samedi 28 janvier : Dunkerque pour rencontrer des Indignés
  • Appel à 14h ce samedi 28 janvier Grand Place pour manifestation pour la liberté sur Internet. Soutien et tractage pendant cette manif (voire AP à son issue)
  • Soupes citoyennes du dimanche : 11h – 15h : sortie du métro Gambetta, après l’arche. Dans le futur, Aller à Vertiges, aux Halles, pour demander des légumes
  • Action tous les samedis à 14h (à partir du 4 fevrier), place richebé pour diffuser des tracts, ou si l’on est plus nombreux, action surprise.
  • Dimanche : manif anti-fasciste à Rihour à 16h avec tracts distribués le matin sur le marché de Wazemmes (contre-manifestation à une marche des fascistes à 18h)
  • Appel le 14 février Chômeurs et précaires, s’y associe-t-on ? Problématique des occupations annoncées à l’avance sur le net.

On a recensé un grand nombre de lieux à occuper, ainsi que des types d’actions et le matériels nécessaire.

4. Marches vers Paris 2011

  • Déroulement classique d’une tel marche : les marcheurs plantent leur tente dans la ville où ils arrivent. Les éclaireurs préviennent la mairie qu’ils vont s’installer sur la place pour une ou deux journées, ils préparent la cuisine.
  • Page Facebook expliquant pourquoi des marches étaient lancées
  • Porter l’idée d’un processus de référendum pour une assemblée constituante à l’issue des marches ? Quel type d’assemblée ?
  • Arrivée entre le 14 et le 22 avril (pour le premier tour des élections)
  • Apporter un cahier de doléances et revendications.
  • Se retrouver tous à occuper des places à Paris, nombreux campements organisés
  • Itinéraire Lille-Paris ? Départ de Lille le 24 mars proposé, 10 à 20 kms par jour, étapes
  • Il faudrait deux coordinateurs suppémentaire, il y a des réunions Mumble à tenir (conférence audio sur le Net avec la France entière).
  • Appel à des syndicats, associations (ATTAC)
  • Les marche et le Village auront lieu en même temps, à chacun de choisir à quoi il souhaite participer.
  • Proposer à « Vélorution » qui pourrait ouvrir la voie à vélo.
  • Logistique voiture pour transporter le matériel ou des personnes ?
  • Marcheurs venant de Belgique ?
  • Le Village se terminant le samedi soir : on pourrai descendre tous ensemble à Paris le lendemain.

5. AG de la semaine prochaine

  • Assises citoyennes de la dette publique autour d’ATTAC
  • Décider des revendications de Lille pour les marches vers Paris
  • Binôme de tractage.

Poster un commentaire

Les indignés de la Défense portent plainte pour violences policières

pourquoi les indignés de la défense portent plainte

Face-à-face entre policiers et « indignés », à la Défense, le 15 novembre 2011.AFP/FRED DUFOUR

 Ils estiment avoir été victimes de « violences illégitimes et disproportionnées » de la part des forces de l’ordre. Vingt-trois « indignés » qui s’étaient rassemblés entre le 4 et le 27 novembre sur le parvis de la Défense ont annoncé avoir déposé plainte mardi 17 janvier devant le parquet de Nanterre.

A la fin du sommet du G20 de Cannes, les « indignés » s’étaient installés au cœur du quartier d’affaires près de la Grande Arche où ils avaient improvisé un campement. Certains avaient déploré la confiscation de tentes, de nourriture, de bâches et de pancartes par la police. Deux personnes avaient été légèrement blessées lors du premier rassemblement. Selon les « indignés », le mouvement avait pris fin le 8 décembre. Néanmoins, huit jours plus tard, les forces de l’ordre avaient procédé à l’évacuation d’une trentaine de manifestants.

« LIBERTÉ D’EXPRESSION »

Leur avocat, Me Christophe Ayela, a précisé avoir porté plainte pour plusieurs motifs : « atteintes volontaires à l’intégrité physique de la personne », « vols », « entrave à la liberté d’expression », « destruction de biens », « non-assistance à personne en danger », « discrimination pour refus de recevoir les plaintes », « propos injurieux » et « mauvais traitement envers un animal ».

Dans cette plainte collective que l’AFP a pu consulter, un « indigné » explique avoir reçu un coup de matraque à la tête ayant entraîné une ITT (incapacité totale de travail) de trois jours. Un autre affirme qu’un policier l’aurait « étranglé sans motif pendant une quinzaine de secondes ». Au-delà de violences présumées, l’avocat dit vouloir avant tout « défendre la liberté d’expression de personnes qui se sont rassemblées pacifiquement sans causer de trouble à l’ordre public ».

Source : Le monde

, , , , ,

Poster un commentaire

Les nouveaux Chien de garde : une analyse de vos médias

Les médias se proclament « contre-pouvoir ». Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations prémâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.

En 1932, Paul Nizan publiait Les Chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en gardiens de l’ordre établi.
 Aujourd’hui, les chiens de garde, ce sont ces journalistes, éditorialistes et experts médiatiques devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les Nouveaux chiens de garde dressent l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs de pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d’une information pervertie en marchandise.

Documentaire – France – 2011 – 104 min – 1.77 – Dolby Stéréo SR – 35 mm et numérique – Couleur – Visa n° 119 070

www.lesnouveauxchiensdegarde.com

Télécharger le Flyer Les Nouveaux Chiens De Garde

Poster un commentaire

Compte rendu AG du 13 janvier 2012 / Etat des lieux des actions Lilloises

Liste de tâches effectuées ces 15 derniers jours :

•    Réunion et présentation du mouvement des indignés à Greenpeace Lille
•    prise de contact avec le mouvement des antifascistes de Lille et participation à la manifestation organisé à Fives samedi 14 janvier
•    prise de contact avec     Jean-François Martel, le metteur en scène du Théâtre des Opprimés, il est réceptif à un travail avec les Indignés et viendra en début d’AG vendredi soir à la MRES
•    Présentation du mouvment des indignés a une conférence debat le lundi 9 à Lille Sud, debat orgnaisé par une association de jeunes etudiants de lille sud (ils comptent faite un debat par mois) . APres discussion avec les organisateur il serait possible de venir faire une conférence/debat sur les indignés lors d’une prochaine session)
•    Début de validation du manifeste des indignés de lille  (commission en cours chapitre 1/3 ok)

(Très important) Réunion à l’appel d’Attac et d’une quinzaine d’associations militantes (http://www.audit-citoyen.org/?page_id=18)

Est proposé d’organiser des assises citoyenne le samedi 17 mars.

« Dans le cadre de l’appel national à la constitution de comités locaux sur « l’audit citoyen des dettes publiques », une initiative qui regroupe un nombre impressionnant d’associations et de syndicats, avec le soutien de plusieurs partis (liste en annexe 1), nous (les trois comités locaux d’Attac de Lille, Villeneuve d’Ascq et Roubaix-Tourcoing)  proposons de lancer des « assises citoyennes » sur la métropole lilloise (au moins) pour débattre des dettes publiques, des politiques d’austérité et des solutions.

Voir le site : www.audit-citoyen.org »

Nous nous sommes concretement retrouvé à une trentaine de personnes d’associations locales (attac lille, attac roubais, attac villeneuve,su santé travail, fsu, les gens d’lm, survie, solidarité, amis de la terre, economie sociale et solidaire ). A été décidé de répartir les 30 membres présents ds des groupes de 5 personnes (en melangeant les asociations militantes). Cette démarche est coordonnées par Liliane Ersant d’attac villeneuve d’ascq.

Le but est de réfléchir en petits groupes à
– des idées de revendications communs à toutes les associations participantes
– des idées d’actions et de manifestation innovante

Nous nous retrouvons avec toutes les associations présentes plus les volontaires à rejoindre la réunion le jeudi 2 février à la MRES pour mettre en commun toutes les idées ébauchées et tacher de pondre un appel commun (une réunion ne suffira pas je pense) Il est donc essentiel que d’ici le 2 fevrier nous ayont defini une liste de points et de revendication à communiquer au nom des indignés de lille !

L’idée finale étant d’avoir un mouvement de masse dans les rues d’ici mars avril mais pour cela il faut être attrayant pour la population  (la grève à l’ancienne ne fonctionne plus à nous de trouver d’autre moyens de contestations, plus ludiques et interactif, la tenue d’une vote alternatif à celui de l’élection présidentielle par exemple, on pourrai faire voter les français dans la rue sur la dette public, sure le vote blanc, sur le référendum d’initiative populaire

———————————————-

a été décidé de :

Suite aux divers rdvs ces 2 dernieres semaine apparait un manque criant de communication de la part des indignés de Lille, les gens ne nous connaissent pas, ne savaient parfois pas qu’un mouvement existe sur lille, voir même des gens nous prennent pour une bande de chômeurs sans cervelle. Je ne caricature pas on nous a vraiment tenu ce genre de propos.

Pour remedier à ça il est essentiel de professionaliser notre demarche via divers support
– amelioration du site web
– création d’une newsletter / liste de diffusion indigné de lille
– un tractage constant (pas uniquement avt les manif)
– une innovation dans les méthodes de contestation tt en restant dans un cadre legal (a été émis l’idée de pochoir au karcher dans les rues, le fait de nettoyer ne pourra pas nous être reproché contrairement à un pochoir peinture)

Pour favoriser la communication en zone rurale et également créer un effet de buzz sur internet, on abordé l’idée de créer un site internet de galerie photo dédié uniquement à rassembler les tracts et affiches indignées francais et d’interesser la communauté artistique à créer des visuels impactant. Comme en mai 68, retrouver de vrai visuels forts qui se propageront entre amis via les reseaux sociaux.

La totalité de ces tracts et visuels seront téléchargeables pour impression, comme ça chaque indigné même eloigné des ag pour sortir sa série de tracts pour diffuser au niveau local (une ou deux personnes suffit à couvrirz un quartier entier et ça nous assurera une visibilité constante et regionale)

———————————————-

Les actions :

Continuer de prendre contacts avec les associations locales suscpetibles de nous accueillir pour la tenue d’une assemblée populaire avec un public minimal (notre but étant d’informer les gens de sorte à ce qu’ils soient eux même capable de transmettre le message et les motifs de la crise financière et politique)

Commencer par les organisme et reseau d’association tjs dans l’optique de toucher un maximum de monde en même temps.

—–> il est demandé que chacun regarde dans son réseau et également dans son quartier s’il y a des endroits intéressants à contacter, on a même évoqué la tenue d’ap ds des maisons de retraites … ça peut etre une tres bonne idée en fait !)

Même porcessus à appliquer pour les assos artistiques via mailing et téléphone, trouver une façon de valoriser nos evenement (conférence debat avec intervenant, musique, assemblé, mini bouffe/apero) réfléchir en terme d’evenement/festival et non pas en terme de manifestation.

Délocaliser les APs en semaine vers les quartiers populaires planning à dresser en fonction des contacts pris avec les assos locales susceptibles de nous accueillir. (un travail de fourmi pour tisser une toile d’araignée pédagogique), a été proposé la tenue d’une ap dans lille et une ap externe à lille par semaine.

Généraliser la tenue de soupe citoyenne les jour de marché Wazemme / Caulier / Faches Thumenile / Loos / Lomme / Ronchin

objectif touché un maximum de gens en un temps restreint (equipement table pliante, rechaud, legumes du marché, epices, banderole indigné et beaucoup de tracts). L’ideal etant de se repartir par groupe de 4 sur chaque marchés de la ville (le schema est applicable dans les villes moyenne, on peut refléchir a un système de binome itinerant ?), les volontaires tourneront suivant la disponibilité mais il faudra etre regulier en terme de présence.

AU NIVEAU REGIONAL : Est question de panifier la tenue d’une assemblée regionale en partenariat avec les indignés de Dunkerques, Boulogne et Lille, peut s’y adjoindre, Namur, eventuellement Bruxelles, regarder sur douai, valencienne maubeuge pour relancer le mouvement ?? En terme de date fin février semble trop juste, en mars ??? à discuter. CEtte asemblée est indispensable pour nous crédibiliser face aux gens, faces aux autres assos militantes, et faire revenir tous les sympathisants qui ont hibernés cet hiver.

———————————————-

Agenda :

Lundi 16 : conférence/debat sur la crise economique à l’imaginaire avec un universitaire de l’univ de Lille 1
Mardi 17 : rdv 10h à la gare St sauveur à pole emploi
Mardi 17 au soir : tenue de la commission chargée de continuer la redaction du « manifeste des indignés de lille »
Jeudi 19 : premiere ap delocalisé au croisement Rue de solférino et gambetta (eventuellement Ap itinerante et aller au devant des gens)
Vendredi 20 : Assemblé générale

jeudi 2 fevrier : réunion avec attac et l’ensemble des autres assos militantes pour débriefer les proposition emise par les 6 groupes de 5 personnes pour elaboration d’un texte de revendication commun

Ajout idée :

Le 30 Janvier aura lieu en Belgique (et surtout à Bruxelles) une grève générale lancée par les différents syndicats. Ce jour-là devait se tenir un sommet européen qui a été reporté au 29 par crainte que les députés européens ne puissent y accéder.

Il me semblerait important de relancer de grands rassemblement avec volonté de perturber ce sommet tout en invitant à participer également à la grève du 30.

Il serait temps d’utiliser, pour soit une des dates soit les deux, l’ensemble des associations qu’on avait répertoriés pour une action en commun. Etant donné que la grève et la manifestation du 30 se construiront sur le socio-économique, peut être faudrait-il développer la thématique politique de démocratie réelle?

Cordialement,

Loïc Decamp

 

Poster un commentaire

Autour de la visite de Sarkozy à Lille : récit des évènements

Le 12 janvier 2012, Sarkozy venait à la préfecture de Lille pour prononcer ses vœux au « haut-fonctionnaire » de l’état. Les indigné-e-s de Lille voulait profiter de l’occasion pour faire un petit web-documentaire du dispositif policier autour de la venue du président. Mais même en restant dans la zone « libre », c’est pas si simple quand on est pas un grand média télévisé.

Le rendez-vous est donné à 9h30 Métro Rihour, nous nous dirigeons tous les sept à la place de la république. On se rassemble près des barrières autour de la zone interdite, mais quand on a voulu se disperser, des flics en civiles sont venus nous interpeller pour contrôler notre identité. La présence d’un sac, portée par l’une d’entre nous, contenant des cartons, un bout de bois et un chant les ont beaucoup inquiétés.

Après avoir relevé nos identités (tout le monde avait de quoi la justifier sur place), ils nous ont fait attendre plus d’une demi-heure, la raison invoqué par le grand chef du dispositif est que « un contrôle d’identité peut durée 4h ». Entre temps, trois d’entre nous ont pu « s’échapper » avec la carte mémoire contenant les quelques images qu’on a pu fair

Pour les autres, direction le fourgon cellulaire (avec six cellules individuelles verrouillées de l’extérieur), afin de nous emmener au commissariat centrale. Après un voyage épique (le conducteur ne connaissait pas trop le chemin), et une arrivée sur-réaliste (un agent de police pousse un coup de gueule comme quoi il doit tout faire…), ont est priée de rejoindre une « salle d’attente », le temps de contrôler notre identité. On y rejoint d’autres amis (des lèves tôt, il était là au petit matin à république !). Après un cafouillage sans nom (demande de notre carte d’identité alors qui le nous l’avez pas encore rendu, demande d’identité à trois reprises pour certain), fouilles de nos sac et poches, demandé notre métier, on nous relâche devant le commissariat après plus de deux heures de retenue.

Heureusement, pendant ce temps là, ceux et celles qu’on pu échapper aux contrôles, ont pu ramener des photos et vidéos.

Poster un commentaire

Compte rendu de l’AG du 6 janvier 2012

L’Assemblée générale à eu lieu à la MRES de Lille. 25 à 30 présents.

1. Jeudi 12 janvier : Web-documentaire dans les rues de Lille.

La communication sur cet événement s’effectuera par mail.

2. Samedi 14 janvier : journée mondiale des Assemblées Populaires (AP).

Il a été décidé que nous n’avions pas le temps d’organiser un évènement de notre coté, et que nous nous allions plutôt soutenir la journée de mobilisation du collectif anti-fasciste. Ils ont accepté notre soutien. Nous allons donc appeler les gens à participer à l’événement, et nous y serons présents. Des tracts seront disponibles sur internet, et au local des sans papiers. Notre aide est la bienvenue pour les distribuer.

Le programme est le suivant :

  • 14h rassemblement et prise de parole sur la place Degeyter (place de Fives).
  • 15h30 conférence débat sur le thème de l’extrême droite à la salle Alain Cola 53 rue Marbrerie.
  • 20h soirée festive.

Nous souhaitons aller à cet évènement avec un message de dialogue, et notre point de vue sur la lutte contre l’extrême droite. Nous souhaitons êtres visibles (par exemple un panneau « les indigné-e-s avec les anti FA ») et expliquer pourquoi nous participons à cet événement, mais nous devrons prendre garde à ne pas monopoliser le débat et à rester dans le thème de la journée. Chacun peut se présenter en tant qu’indigné-e, mais personne ne peut parler seul au nom des indigné-e-s.

3. Une action commune avec le collectif des chômeurs précaires est prévue dans un pôle emploi le 17 janvier. Un tract du mouvement des indigné-e-s à distribuer pendant l’action est à réfléchir.

Le collectif des chômeurs précaires a prévu d’organiser cet événement lors d’une réunion le jeudi 12 à 18h à l’APU du vieux Lille. Les indigné-e-s sont donc convié-e-s au début de la réunion pour participer à l’organisation. Il été décidé que les deux mouvements auraient des tracs différents.

4. Une réunion a eu lieu mercredi avec de nombreuses associations lilloises à l’initiative d’ATTAC. Il y a été décidé une journée daction conjointe le 17 mars, à la halle au sucre.

L’AG a voté pour la participation à cet événement.

Une nouvelle réunion de préparation est prévue le 2 février, et d’ici là il faudra que le mouvement des indigné-e-s s’organise pour réfléchir à des tracts, à un manifeste du mouvement, à des thèmes de débat et des revendications.

5. Il apparait urgent de mettre au point une « charte des indignés lillois ». Une proposition a déjà été rédigée, et doit être présentée en AG le plus tôt possible pour pouvoir la voter ou la retravailler.

6. Il reste encore à définir une date pour faire un tract présentant le mouvement de manière générale. Il ne doit pas contenir de dates, et renvoyer vers un site internet. Un problème de communication et d’image a été soulevé.

7. Un autre problème a été soulevé : le travail en urgence. Nous n’avons pas le temps ou ne sommes pas assez investis pour préparer correctement les actions. De plus, nous ne préparons que des actions imposées mondialement, et organisons difficilement les actions internes au mouvement lillois.

8. La question des dons d’argent a encore été abordée pour faire face à la production de tracts. Mais il est apparu que suffisamment de personnes pouvaient imprimer des tracts gratuitement.

9. Propositions diverses :

Création d’un cahier de compétences avec une liste des compétences des gens.

Chaque mois ouvrir une proposition au débat public.

10. Nous devons faire un calendrier pour organiser des AP dans les quartiers avant le 17 mars, pour se faire connaitre et appeler à l’événement.

Ordre du jour de la prochaine AG (vendredi 13 janvier, 19h30 à la MRES) : Décentralisation des Assemblées Populaires dans les quartiers.

2 Commentaires